Ven. 9 juillet / 21h00 > Redon / Quartier du Port, parvis de l’écluse marine

1ère partie > SAM’S SOUL (rhythm’n blues) + Mémoire de Marinier breton

Sam's Soul Sam's Soul

Prenez un chanteur guitariste à la voix rocailleuse et envoûtante, ajoutez-lui un bassiste au groove magique, un saxophoniste dont le coeur balance entre Maceo Parker et John Coltrane, un guitariste qui ne prend pas de gants avec sa Télécaster, et enfin un batteur, au flegme tout britannique d’un Charlie Watts. Remuez le tout et ça donne Sam’s Soul !

Sam's Soul

Projection du film Mémoire de Marinier breton (réalisation Henri-Claude Couronné, 36’), en partenariat avec le Musée de la Batellerie de l’Ouest et Les Amis du Musée de la Batellerie de l’Ouest.

Le film > Soul Kitchen

Soul Kitchen AfficheDe Fatih Akin (Allemagne / 2009) avec Adam Bousdoukos, Moritz Bleibtreu (comédie / 1h39 / VOST)

Synopsis : Zinos, jeune restaurateur à Hambourg, traverse une mauvaise passe. Sa copine Nadine est partie s’installer à Shanghai, les clients de son restaurant, le Soul Kitchen, boudent la cuisine gastronomique de son nouveau chef, un talentueux caractériel, et il a des problèmes de dos ! Zinos décide de rejoindre Nadine en Chine, et confie son restaurant à son frère Illias, fraîchement sorti de prison. Ces deux décisions se révèlent désastreuses : Illias perd le restaurant au jeu contre un promoteur immobilier véreux, et Nadine a quelqu’un d’autre dans sa vie ! Mais les deux frères ont peut-être encore une chance de sauver le Soul Kitchen, s’ils parviennent à s’entendre et à travailler en équipe.

Nous retrouvons le sens de l’hospitalité d’Akin, son humour, ses idées réconfortantes sur la vie, l’amour, l’engagement, l’attachement, la tolérance, le pardon, le rêve, la musique... Brazil

Cette joie d’emporter le spectateur dans une aventure, en privilégiant systématiquement l’énergie et l’efficacité sur le bon goût. Soul Kitchen est un entremet tout à fait amusant. Positif

C’est dans la joyeuse cohue de ces scènes de groupe que le film s’envole vraiment, comme un rêve d’utopie, libre, fragile et fervent. Télérama

Bande Annonce